05/05/2018
Rando-nature : Entre Voise et boisements
12/05/2018
Les plumés de la tourbière
26/05/2018
Le samedi, la biodiv' est de sortie !

Sols et milieux : une situation alarmante

Une centaine de scientifiques de 45 pays ont publié un apport sur l'état des sols et des milieux naturels à l'échelle mondiale. Ils constatent une dégradation généralisée sur l'ensemble de la surface terrestre. A commencer par les zones humides dont la moitié a disparu en un siècle. Cette dégradation n'affecte pas que la biodiversité, elle menace aussi la sécurité alimentaire. Consommation excessive des pays développés, consommation en hausse dans les pays en développement, augmentation de la population mondiale, extension des surfaces vouées à l'urbanisation ou à l'agriculture intensive sont autant de facteurs qui pèsent sur le devenir de l'humanité, ne serait-ce que par les migrations massives qu'ils risquent d'engendrer, jointes à celles provoquées par le changement climatique, alors même que des sols préservés seraient un moyen puissant de limiter ce dernier.

 

Biodiversité : ouvrir les yeux

Le rapport sur les sols fait partie de 5 publications récemment éditées par l'IPBES, le " GIEC " de la biodiversité. Celle-ci, rappellent les scientifiques, est " au cœur de notre survie, mais aussi de nos cultures, de nos identités et de notre joie de vivre ". Cette offensive médiatique espère provoquer une prise de conscience. Lors d'une récente intervention à l'Assemblée nationale, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, déplorait en termes directs la désinvolture des politiques sur cette question. Les scientifiques appellent au contraire à mettre la préservation de la biodiversité au cœur des politiques car ils estiment qu'à plus ou moins longue échéance, c'est une question de survie.

 

En date du 30/03/2018



Eure-et-Loir Nature 2012 - Tous droits réservés - Réalisé avec le soutien financier de la Région Centre
Maison de la Nature, rue de Chavannes 28630 Morancez
Mentions légales