25/03/2017
Atelier vannerie (deuxième séance)
01/04/2017
Rencontre naturaliste
08/04/2017
Atelier vannerie (troisième et dernière séance)

Environnement > Transport




Concernant les transports, le dossier principal pour l’association est celui de l’aménagement de la RN 154. Lors du débat public qui s’est tenu en 2010, Eure-et-Loir Nature a pris clairement position contre l’option autoroutière, pénalisant du point de vue environnemental, et contestable sur le plan de l’éthique socio-économique. L’association a reconnu cependant la nécessité de poursuivre la sécurisation de l’axe, et regretté que le débat n’ait pas permis d’explorer sérieusement l’hypothèse d’une liaison ferroviaire dédiée au fret à destination des ports de Rouen et du Havre. L’association participe au comité de suivi mis en place fin 2010. Elle se montrera particulièrement vigilante sur les impacts portant sur le milieu naturel (traversée de la Zone de Protection Spéciale* Beauce/Conie, franchissement de la vallée de l’Eure, contournement de Dreux), et à ce titre, sur les tracés projetés par le maitre d’ouvrage.
L’association est représentée à la commission départementale de consommation des espaces agricoles, avec l’objectif de limiter au mieux la consommation des milieux naturels et des terres agricoles. Elle est ainsi amenée à établir un dialogue positif avec les représentants de la profession agricole.

Autre sujet majeur pour Eure-et-Loir Nature : les carrières. Membre de la commission des carrières, partie prenante lors de l’élaboration du schéma départemental qui devrait prochainement être révisé, l’association est vigilante sur la qualité de la prise en compte des milieux naturels et de la préservation de l’eau dans les dossiers de création ou d’extension de sites d’exploitation. L’association n’en souhaite pas moins mener avec les exploitants un partenariat constructif. Elle est particulièrement soucieuse d’être saisie par les porteurs de projets très en amont de la constitution des dossiers de permis d’exploitation, afin d’éviter en concertation tout acte dommageable, et de réfléchir à des objectifs de réaménagement à terme bénéfiques pour la biodiversité. Elle peut pour cela s’appuyer sur sa double expérience avec la société STAR avec laquelle elle a engagé de longue date des relations fructueuses : la création du nouveau cours de la Cloche en 1999/2000, et la création actuelle d’une zone humide de plus de 9 hectares sur le site d’exploitation de Margon.



Eure-et-Loir Nature 2012 - Tous droits réservés - Réalisé avec le soutien financier de la Région Centre
Maison de la Nature, rue de Chavannes 28630 Morancez
Mentions légales