18/11/2017
Rencontre naturaliste
02/12/2017
Les oiseaux des grands plans d'eau d'Eure-et-Loir
09/12/2017
Rencontre naturaliste

Education > Juniors




Comme son nom l'indique cette page est dédiée aux Juniors avec des actus, infos et articles divers et variés. Bonne lecture !

Pour tout renseignement, contactez Marlène Rousseau au 02 37 30 96 96 - m.rousseau@eln28.org

 

le 28 août par Marlène Rousseau

martinet noir

 

En route vers le soleil


Il fait encore beau et chaud mais certains oiseaux (hirondelles, martinets) commencent déjà à préparer leur départ vers des pays chauds, en direction de l’Afrique.

Cette migration des oiseaux va devenir plus importante en septembre-octobre, avec notamment le passage de cigognes et d’oies.

 

Pourquoi certains oiseaux migrent ?

Car la nourriture est moins abondante et plus difficile à trouver, notamment pour les oiseaux insectivores (= qui se nourrissent d’insectes).

On distingue les oiseaux qui migrent :

  • sur de petites à moyennes distances (dizaines à centaines de km) : ce sont essentiellement des oiseaux se nourrissant de graines, fruits, bourgeons (ex : merle noir, pinson des arbres, rouge-gorge…),
  • sur de longues à très longues distances (plusieurs centaines à plusieurs milliers de km) : ce sont essentiellement des oiseaux se nourrissant d’insectes et autres petites bêtes (hirondelles, busards, grues).

 

Comment font les oiseaux pour se diriger ?

Plusieurs méthodes sont possibles :

  • position de la lune (ou du soleil) et des étoiles dans le ciel,
  • repère de grands éléments dans le paysage (ex : zone d’étangs, massifs forestiers, montagnes, fleuves, mers…),
  • perception du champ magnétique de la Terre grâce à une « boussole interne ».

 

Les oiseaux migrent seul ou en groupe, de jour ou de nuit.

Ceux qui se déplacent en groupe

  • peuvent former un vol en « V » permettant aux oiseaux de derrière de « se reposer » car ce sont ceux de devant qui font le plus d’efforts. Mais chaque oiseau prend la tête du vol à un moment donné
  • émettre des cris de ralliement et de cohésion ce qui leur permet de rester groupés et à nous de les repérer plus facilement, notamment la nuit !

 

De nombreux oiseaux volent de nuit car cela apporte plusieurs avantages :

  • parcourir de grandes distances la nuit et se nourrir le jour,
  • échapper plus facilement aux prédateurs,
  • économiser de l’énergie (vol facilité avec l’air plus frais).

 

Les oiseaux qui migrent de jour profitent eux de courants de chaleur pour voler sans trop se fatiguer (ex : rapaces, cigognes).

 

Malheureusement, ce voyage entraînent la mort de beaucoup d’oiseaux chez certaines espèces (ex : hirondelles).

 

A noter que

  • certains oiseaux migrateurs qui viennent des pays du Nord et qui restent en France pendant l’hiver sont appelés des oiseaux hivernants (grives, vanneau huppé, pinson du Nord…),
  • certains oiseaux ne migrent pas, on dit qu’ils sont sédentaires (restent au même endroit toute l’année).

 

Alors dès que la météo le permet, ouvrez grand vos yeux et tendez vos oreilles vers le ciel !

 

Pour en savoir plus

  • Approche du phénomène de migration des oiseaux - dossier pédagogique de la Ligue de Protection des Oiseaux
  • A vol d’oiseau ; Les migrations - Michel Francesconi et Capucine Mazille - collection Ohé la science, éditions du Ricochet
  • Le peuple migrateur (livre + CD) - Stéphane Durand et Guillaume Poyet - éditions Seuil jeunesse
  • La migration des oiseaux - Maxime Zucca - collection Guide nature, éditions Sud Ouest
  • Les oiseaux migrateurs - K. Curry-Lindahl - Editions Delachaux et Niestlé

 



Eure-et-Loir Nature 2012 - Tous droits réservés - Réalisé avec le soutien financier de la Région Centre
Maison de la Nature, rue de Chavannes 28630 Morancez
Mentions légales