Études Agences de l’eau

EURE : Biodiversité et ballastières

Entre Pontgouin et Courville sur Eure, plus de 50 ballastières jalonnent le lit majeur de l’Eure. Elles résultent des extractions effectuées durant plusieurs décennies et constituent aujourd’hui autant de plans d’eau dont certains sont utilisés pour des activités de loisirs (pêche, promenade, sports nautiques…).

Leur intérêt pour la biodiversité est par contre très faible. Leurs berges trop abruptes ne permettent pas à la flore des milieux humides de se développer et d’offrir un habitat à la faune associée.

Un réaménagement de ces ballastières en faveur de la biodiversité renforcerait le corridor majeur que constitue la vallée de l’Eure dans le maillage de la Trame Verte et Bleue.

Ce constat a amené Eure-et-Loir Nature à proposer à l’Agence de l’eau Seine Normandie une action qui se déroulera en 2018 et 2019. Elle débutera par un recensement exhaustif des ballastières évaluant leur potentiel d’accueil pour la biodiversité, suivi d’une étude plus poussée sur une sélection de quelques ballastières. Au final, deux ballastières seront retenues pour y mener à l’horizon 2020 des travaux de réaménagement.

Des actions complémentaires seront menées sur la thématique, notamment un rallye-nature ainsi qu’un séminaire regroupant les acteurs concernés (communes, pêcheurs, carriers…).

Cette action est financée par l’Agence de l’eau Seine Normandie avec un complément apporté par la Région Centre-Val de Loire.

LA CLOCHE, rivière du Perche

Eure et Loir Nature connaît bien La Cloche, rivière du Perche affluent de l’Huisne.

En 2000, l’association avait conduit avec la société STAR (aujourd’hui le groupe PIGEON GRANULATS) un chantier visant à redonner un cours naturel à la rivière détournée pour cause d’extension d’une carrière d’extraction de granulats.

La qualité de La Cloche, plutôt bonne, a connu ces dernières années une dégradation suite à des changements dans les pratiques agricoles à proximité de son cours.

En concertation avec la Fédération départementale des pêcheurs et le Conservatoire des espaces naturels de la région Centre-Val de Loire, Eure-et-Loir Nature mènera en 2018 et 2019 une étude sur le potentiel d’accueil pour la biodiversité des rives et abords de la rivière dans la perspective d’interventions de réhabilitation en 2020.

Un parcours Ecobalade sur smartphone sera créé dans la vallée. Cette action est financée par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne avec un complément de la Région Centre-Val de Loire.